La vie est précieuse.

Nous venons de faire une minute de silence. Les larmes ont rempli mes yeux.

Un petit mot, un petit article, une envie d’écrire, rapidement, simplement. Tout d’abord merci. Merci à vous tous pour vos nombreux messages, sur instagram, sur snapchat, vos mails. Merci pour vos pensées et votre bienveillance. Merci d’avoir pris de nos nouvelles. Nous allons bien. Nos proches vont bien. Nous sommes évidemment sous le choc. Le week-end n’a pas été très agréable. J’ai essayé tant bien que mal de profiter de la plage, du soleil, de me réjouir de ces petites choses qui habituellement me font sourire, mais le cœur n’y était pas totalement.

Je ne suis pas du genre à me laisser abattre dans la vie, je suis du genre positive à toujours voir les choses du bon côté. Mais là c’est différent. Je n’ai pas de mots. Je suis dans l’incompréhension. Pourquoi faire ça ? Au nom de qui ? De quoi ? Comment stopper ces horreurs ? Comment changer les choses ? Je suis dans la peur. Peur que ça recommence. N’importe où. N’importe quand. J’ai mal aussi. Mal pour ces familles qui ont perdu l’un des leurs. Mal pour ces parents, ces enfants, ces amis. Mal d’imaginer qu’un jour peut-être ce sera moi.

Alors oui la vie continue, oui il faut aller de l’avant, et oui je vais retrouver le sourire … En effet, chacun fait comme il veut et chacun le vit différemment, je respecte totalement les différences, mais pour ma part j’avais besoin de faire le vide, de me ressourcer auprès de mon papa, de Théo, je n’avais pas le cœur à snapper toute la journée, à danser, rigoler, je n’avais pas le cœur à vous partager mon quotidien et à vous parler de mon dernier colis alors que des centaines de gens sont dans la souffrance et ont perdu la vie. C’est ma façon à moi de vivre les choses. Je suis entière, dans les bons comme les mauvais moments, je n’aime pas faire semblant.

Je prends à chaque fois un peu plus conscience que la vie est précieuse, qu’on a qu’une vie, et qu’il ne faut pas se la gâcher pour des bêtises. Alors soyons heureux. Aimons-nous. Profitons des gens qu’on aime. Faisons de notre vie ce que l’on veut qu’elle soit. Ne nous lamentons pas sur nos sorts si on ne se donne pas les moyens d’en changer.

Vivons, sourions, et petit à petit, reprenons goût à la vie.

Partager:

4 Commentaires

  1. Lise-Marie
    31/07/2016 / 11 h 57 min
    Bonjour Julie,

    Je suis un peu en retard dans mes commentaires.. les drames s’enchaînent tellement qu’on en oublierai limite le nombres bien trop élevé des personnes parties… il faut continuer à vivre, c’est clair, mais ce monde nous laisse de plus en plus un véritable gout amer avec toutes ces horreurs. Rien en ne va plus dans cette société, malgré tout, en France, nous ne sommes pas trop mal lotti mais rien n’empêche que tout tourne mal. Comme tu l’évoques, c’est malheureusement que le début mais qu’en sera t-il de la fin ?! mon grand-père (qui a vécu beaucoup de guerre) nous disait toujours que notre génération connaitra une 3ème guerre mais cette fois civil ( et n’est ce pas déjà le cas ? lorsque l’on voit les confrontations entre le peuple et la police ? ou encore entre peuple lors des rassemblements pour la coupe d’europe du foot ? ).. pour l’instant notre quotidien est vivable.. et il est difficile de se dire que c’est la guerre, parce que je considère qu’elle est déjà là, surement sous une autre forme que les précédentes.. alors profitons avant que les choses déraillent de manière bien plus horrible.
    Un post pas très joyeux..mais malheureusement, ce sujet fait partie de notre vie actuelle..
    prendre soin de soi et des autres et surtout, savourer la vie 🙂

    • con-fession
      con-fession
      Auteur
      19/08/2016 / 7 h 53 min
      Coucou ma belle,
      Merci pour ton commentaire que je prends toujours plaisir à lire, même quand il s’agit de sujets plus tristes.
      Merci d’être toujours là, tu fais vraiment partie de mes fidèles abonnées <3
      Je t’embrasse.
      Julie
    • con-fession
      con-fession
      Auteur
      19/07/2016 / 7 h 08 min
      Oui … j’aimerai tellement que tout cela s’arrange, mais malheureusement je crains fort que ce ne soit que le début =(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous recherchiez quelque chose?